Mexico, c'est beau

Publié le par Lokiane

Cette nuit j'ai visité le Mexique à vélo.

C'était très sympa, il faisait beau, les paysages étaient secs, ocres et vallonnés. Par contre j'avais un petit soucis technique avec ma jambe de pantalon : elle n'arrêtait pas de se prendre dans la chaîne. J'avais beau enrouler un lacet autour du tissus, il n'arrêtait pas de se défaire et je devais faire des poses régulièrement.

J'ai quand même fini par arriver chez des amis, mexicain francophone, c'est plus facile pour la discussion. Un type expliquait son projet d'ouvrir un pressing. Il m'a montré son prospectus annonçant l'ouverture, dans lequel était inscrit que le travail serait fait en maximum 2 mois. Je lui ai rétorqué qu'il allait faire fuir les clients. Et par exemple que s'il prenait un manteau au début de l'hivers, il risquait de ne le rendre qu'après la saison froide... Ensuite je lui ai suggéré de se démarquer des autres pressing en s'équipant d'une machine écolo

En repartant j'ai traversé un village en construction. D'un côté de la rue des détenus étaient chargés de la réalisation des bâtiments. Pour qu'on puisse les repérer à tout moment ils portaient le signe distinctif du pénitencier : un papillon. Certains l'avaient en pendentif, d'autres en motifs sur leur tee-shirt et d'autres encore brodés sur leurs sous-vêtements. De l'autre côté de la rue des enfants dessinaient et sculptaient des fresques historiques et religieuses. Sur la pierre ocre ou en bois, c'était très très beau.

Et je me suis réveillée, sans avoir croisé le moindre signe de grippe porcine mexicaine A H1N1...

Publié dans Rêve

Commenter cet article