Expérience extraterrestre

Publié le par Lokiane

Une équipe d’astronautes est perdue dans l’espace. Plusieurs sont dans le vaisseau, un est hors du vaisseau, à quelques mètres, un autre est hors du vaisseau mais très loin. Il flotte en apesanteur mais peut observer tout ce qui se passe grâce à un instrument intégré à son casque. Enfin un homme sur terre devine à peu près où chacun se trouve à l’aide d’une sorte de radar. Ils peuvent tous communiquer ensemble par micro.
Un des hommes à l’intérieur du vaisseau avoue qu’il est un espion extraterrestre, il enlève son costume et on voit qu’il a une forme humaine à par les mains qui n’ont que trois doigts… Tous se dirigent vers une salle de réunion à un autre étage du vaisseau mais l’extraterrestre qui n’a plus l’habitude de ses mains à trois doigts à du mal à attraper les échelons de l’échelle. Plusieurs membres de l’équipe rigolent et se font engueuler par l’extraterrestre vexé…
Quelques un se demandent pourquoi l’extraterrestre portait un costume humain de la tête aux pieds alors que seul ses doigts sont différents… mais ils n’osent pas lui poser la question car se méfient des ses réactions.
L’extraterrestre les transportent tous dans un autre vaisseau, beaucoup plus grand, dans lequel se trouve d’autre extraterrestres vêtus de blouses blanches. Certains les observent d’une plateforme métallique en hauteur, d’autres sont avec eux.
Le sol sous eux et un peu caoutchouteux et de grosses cordent noires y traînent ça et là. Les astronautes découvrent autour d’eux des puces géantes et comprennent que les cordes sont des déjections de puces… puis ils s’aperçoivent que le sol est en peau : ils sont sur le dos d’une poule géante qui a été plumée…
Ils se mettent à courir en tous sens et à escalader tout ce qui se trouve sur leur chemin (il reste quelques plumes qui font office d'arbustes) pour fuir les puces et les savants extraterrestres. Après quelques minutes de panique ils mettent au point une tactique de défense : ils se partagent en 2 groupes : les hommes et les femmes. Ils se répartissent sur la poule par binôme homme/femme mais chaque groupe agit alternativement : Un groupe saute sur place, tous ses membres en totale synchronisation et en retombant le plus lourdement possible. L’aspect caoutchouteux de la peau de poule produit alors un effet trampoline : les puces et les savants rebondissent pêle-mêles… Le second groupe n’est pas trop gêné car il anticipe le choc et profite de son envolé pour rebondir plus fort… Et comme les deux groupes se relaient ça peut durer un moment…

Publié dans Rêve

Commenter cet article