La nuit, rien n’est clair

Publié le par Lokiane

Cette nuit je suis allée chez l’ophtalmo – en rêve bien sur – il était minuit quand j’en suis sortie… mais revenons à la consultation.

D. l’amie chez qui j’ai passé quelques jours de vacances me conduit chez l’ophtalmo, et assiste même à la consultation. Le type en blouse blanche regarde dans mes yeux en les éclairant avec une sorte de lampe torche, puis il déclare tranquillement que c’est bizarre, mon œil droit à l’air à moitié percé, je devrait avoir mal ou quelque chose comme ça…
C'est vrai que j'ai remarqué une tache rouge, mais rien de plus ! Bon, là, normalement je devrais devenir blanche, trembler, … bref flipper. Mais pas du tout.
D’ailleurs l’ophtalmo ne s’attarde pas sur la question non plus, il a dit ça en passant et continue la consultation. Sauf qu’il me demande de me peser. Bon, c’est peut être pour calculer la dose de médicament adapté à mon poids ? Mais est-ce que ça explique aussi qu’il me mesure à une toise contre le mur comme un bon vieux médecin de famille ?

Je ne le saurais pas car je sors ensuite du cabinet, sans infos sur mon œil à demi percé, ni prescription.

Je repars donc en voiture avec D. il est minuit, il fait noir, nous roulons lentement dans la ville. Notre route nous conduit aux pieds d’immeuble dont les habitants sont sortis et discutent dans la lumière des lampadaires. Les adultes discutent, les enfants s’amusent, l’ambiance est très bonne, c’est agréable à voir un quartier aussi vivant, je me demande juste pourquoi ils font ça la nuit…
Je les rejoints et découvre parmi eux  un collègue – j’ai déjà rêvé que je me rendais chez lui, dans un immeuble, alors que je ne sais même pas où il habite, voir une glissade pas vraiment fun - Il est entouré de sa famille, sa femme et 2 enfants. Une famille étrange d’ailleurs : ils ont tous le même visage… seuls l’âge et la coiffure changent. Un peu comme Ma Dalton et ses fils.

Mon collègue m’explique ensuite qu’une partie du terrain de jeu des gamins va être utilisé pour la construction d’un cinéma. La partie qu’il me montre correspond à peine à 3 places de parking…
J’étais encore en train de me demander comment faire tenir tout un cinéma dans cet espace quand je me suis réveillée.

Publié dans Rêve

Commenter cet article