Arrivée tard en gare, je vois mon train au loin

Publié le par Lokiane

Je rêve d’une aventure habituelle lorsque je passe le week-end dans ma famille : mon père me reconduit à la gare.
Comme souvent, nous partons 15 min avant le départ pour un trajet de 10 min, en espérant qu’il n’y ait pas d’embouteillages.
Dans la réalité je n’ai jamais loupé mon train, même s’il m’est arrivé de zapper l’achat du billet alors que j’arrivais à la gare en même temps que le train.
Mais dans ce rêve, qui frôle le cauchemar, tout jouait contre moi.
A commencer par les embouteillages, qui immobilisent la voiture à quelques centaines de mètres de la gare.

Puis, lorsque je me décide à terminer à pied, ce sont mes valises qui me ralentissent, j’en ai une aux roulettes fatiguées qui se traîne plus qu’elle ne roule et une autre que je dois tenir à la main, ce qui me déséquilibre. Et enfin je m’emmêle dans mon sac à main.

Tandis que je cours vers la gare en longeant les voies, j’aperçois un train sur le point de partir. Sûre qu’il s’agit du mien, j’accélère. Je remarque alors un agent de la sncf sur les rails près du train. Je vois qu’elle (oui elle, mais on ne dit pas une agente, si ?), bref je vois qu’elle me voit et j’espère qu’elle va retarder le départ.

Finalement le train part et je me retrouve, je ne sais pas comment, sur les rails à côté de l’agent. C’est assez étrange de ce retrouver au milieu des voies, avec les valises mais sans train, et dans une ambiance assez glauque de soirée d’hiver humide à l’obscurité palie par le brouillard.

L’agent m’explique de faire très attention car les rails sont électrifiés. Sur ce, pour tester, j’attrape un câble à pleine main. Heureusement la décharge est légère. Juste de quoi me réveiller…

Publié dans Rêve

Commenter cet article