Montagne ocre, brume blanche et céramique bleue

Publié le par Lokiane

Cette nuit j’ai visité un pays étrange.

Je me promenais à dos d’âne, en compagnie de 2 amis. En file indienne nous progressions sur un petit sentier de montagne. La roche ocre et escarpée nous enveloppait et nous ne voyions du paysage que la dizaine de mètre qui nous séparait du prochain tournant.

La visibilité fut soudain encore réduite par un nuage de brume apparu à l’entrée du petit village situé sur notre chemin.
La brume était opaque, mais blanche et lumineuse. Plus apaisante, envoûtante même, qu’effrayante.

Décidés à traverser le village malgré tout, nous sommes entré dans la brume.
Elle était si opaque que nous avons regretté de ne pas nous être encordés. Mais il était trop tard car nous ne voyions plus nos propres mains.

Etrangement cela ne nous empêchait pas d’admirer l’unique ruelle étroite, bordée de petites maisons en pierre, aux portes en bois patiné…
Les sons se répercutaient différemment en fonction des distances et matières pour créer un paysage inédit, mélange de sonar et de sixième sens.

La brume s’est éclaircie progressivement à la sortie du village et nous avons découvert le blanc des murs, rehaussé de céramiques aux nuances de bleus, turquoise et outremer.

Publié dans Rêve

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gribouille 23/01/2008 09:14

Les plus déjantés d'entre nous y jacteront sans doute que ton rêve et une Near Death Experience... eh ben c'est la même flanche... quant aux plus cérébraux, ils renverront au babillard de Labro (un petit carabin américain)...Aurais-tu gaffé le petit Jésus dans ta vadrouille ?