Apocalypse et pâtisserie

Publié le par Lokiane

Cette nuit c’était la fin du monde.

J’ai d’abord essayé de fuir en vélo, mais j’ai perdu beaucoup de temps à chercher un antivol qui me convenait et lorsque je me suis résigné à partir sans, c’était trop tard : une immense coulée de boue recouvrait tout.

Je luttais pour ma survie en m’accrochant à tout ce que je pouvais, principalement à un tronc d’arbre. Entre deux coulées de boue, je suis entrée dans une pâtisserie pour m’offrir un bon gâteau.

Ce n’est pas parce que c’est la fin du monde qu’il faut se laisser abattre.

(Faim du monde ?)

Publié dans Rêve

Commenter cet article