Classe de neige

Publié le par Lokiane

Cette nuit je suis allée en classe de neige (comment-ça je suis trop vieille pour ça ?).

C'était une invitation de dernière minute mais comme je revenais à peine d'un séjour chez mes grands-parents, mes valises étaient déjà prêtes. Enfin, c'est ce que j'ai cru au moment de partir, mais plus la voiture se rapprochait de la neige, plus j'avais de doutes. La liste des objets manquants augmentait : mon épilateur électrique ! Pas grave, je dois bien avoir un vieux rasoir dans ma trousse de toilette... ma trousse de toilette ! Là ça devient plus gênant. Et mes sous-vêtements ? Est-ce que j'en aurais assez pour tout le séjour ? Pourvu qu'il y ait une machine à laver, ou mieux un supermarché.

Mes réflexions consuméristes se sont arrêtées en même temps que la voiture, pour la pause pipi. Etonnamment c'est par ce prosaïsme que l'art est entré dans mon rêve. L'architecture des toilettes était particulièrement originale : Imaginez un cercle intérieur abritant des douches (ouvertes), entouré d'un deuxième cercle composé de rayons séparant les toilettes, et enfin un dernier cercle comportant le couloir d'accès et l'ouverture de l'entrée. Les cloisons, blanches et épaisses, étaient percées à la manière de la dentelle et l'éclairage donnait à l'ensemble la couleur et la luminosité de la neige.
Alors je vous l'accorde, niveau intimité on peut trouver mieux. Mais c'était vraiment beau.

Publié dans Rêve

Commenter cet article

Alex 26/01/2009 10:55

La dernière fois que je suis venu, y'avait pas de nouveaux rêves et j'étais bien dépité. Mais là, ils reviennent. Chouette.Tous mes voeux pour une année de rêve et de rêves.