A noël, je rame

Publié le par Lokiane

Cette nuit j’étais dans la peau d’une jeune fille dont le petit frère était particulièrement excité à l’approche de noël.
Il avait déjà fait sa liste et ne parlait que de ça, y compris vers 6h du mat’, car une idée de cadeau, ça ne peut pas attendre.
J’entends donc ce gamin de 8 ans frapper à la porte de nos parents, puis à la mienne. Mais comme je l’envoi balader il fait le tour de la maison par l’extérieur.
Sa passion étant les sciences et techniques il est déguisé en robot et malgré l’heure matinale c’est assez marrant de le voir apparaître à ma fenêtre comme ça.

Finalement, tout le monde étant réveillé nous décidons de faire nos achats de noël. Mais nous ne partons pas en même temps pour conserver l’effet de surprise. Je me fais donc déposer sur le marché de la ville par mon père.
Et là, évidemment c’est horreur : une énorme foule pressée et stressée. Car non seulement c’est la période de noël, mais en plus Roselyne Bachelot à choisit ce jour pour faire un discours sur la place du marché…

J’ai du fuir très loin et très vite car la séquence suivante du rêve se passe en Amazonie…
Je suis au bord d’un fleuve avec 2 autres explorateurs et nous cherchons à traverser pour rejoindre un village sur l’autre rive (peut être qu’il a un magasin de jouets ?).
L’un des explorateurs tente une traversée en solo. Dans un tas de bois flotté au borde de l’eau il attrape une longue branche droite, la met à la verticale, grimpe dessus et avance en la faisant sauter. Façon bâton sauteur…
Bon, c’est très drôle, mais pas vraiment efficace.

Deuxième tentative, nous nous asseyons sur une grosse branche et pagayons avec les mains. Sauf que si la branche est assez grosse d’un côté, elle se rétrécit vite. Et comme je suis à l’arrière… Pour ne pas me retrouver à l’eau je m’installe sur un autre bout de bois et je m’accroche d’une main à la première embarcation. Mais du coup il ne me reste plus qu’une main pour pagayer…
En plus je m’aperçois que le fleuve n’est pas profond. Vraiment pas profond. Environ 15 cm… : nous sommes obligés de nous allonger bien à plat pour continuer à flotter.

Publié dans Rêve

Commenter cet article

helene 08/11/2007 20:25

tout est alambiqué avec toi, tes reves, mais aussi tes courses de noel... pour noel moi je voudrais que tu me ramene une tête reduite s'il te plait... et le gosse de 8ans deguisé en robot c'est vraiment la representation que tu te fais de moi?

Lokiane 08/11/2007 20:46

j'ai pas dit  "passionné de sciences et techniques" ? pas vraiment toi ça, si ?et de toute façon ce n'était pas moi non plus dans ce rêve.Alors comme ça tu veux une tête réduite ? la tienne ça t'irait ?